Politique

100 femmes posent nues pour le retour de DSK en politique

Plus d’une centaine de Marseillaises se sont exposés nues au parc Borely dans l’espoir d’un come-back de Dominique Strauss-Khan dans le jeu politique.

Plus d’une centaine de Marseillaises se sont exposés nues au parc Borely dans l’espoir d’un come-back de Dominique Strauss-Khan dans le jeu politique.

Elles étaient près d’une centaine samedi après-midi dans le parc Borely à poser nues. Inspirées par le récent happening Anti-Trump mené par le photographe Spencer  Tunick elles ont voulu faire passer un message simple, le retour de Dominique Strauss-Khan sur la scène politique. Ces militantes ont fait appel au photographe marseillais Fred Tubèz pour les immortaliser dans le plus simple appareil et ainsi interpeller leur mentor.

Elles étaient près d’une centaine samedi après-midi dans le parc Borely à poser nues et manifester leur soutien à DSK.

Dominique reviens

Pour la présidente du comité ‘Dominique reviens’, Natacha Talleyre « si il n’y avait pas eu l’affaire Nafissatou Diallo, Dominique Strauss-Khan serait notre Président actuel et nous n’en serions certainement pas là où nous sommes aujourd’hui. Par notre action nous voulons lui adresser un message de soutien. Mais plus que tout nous souhaitons qu’il s’engage à nouveau et se porte candidat aux primaires du PS. » Sous les flashs du photographe l’ambiance est détendue. « Quoi de mieux qu’une centaine de paires de fesses pour pour motiver notre champion à revenir » plaisante Ursulla Sambien, une militante socialiste venu spécialement d’Avignon pour l’occasion.

Photo credit: El_Enigma via Visual Hunt / CC BY-NC

 « Quoi de mieux qu’une centaine de paires de fesses pour motiver notre champion à revenir »

Paires de fesses contre Pokemons

Malgré un parc Borely bondé, la performance s’est déroulée dans l’indifférence la plus totale, le parc étant majoritairement occupé par des groupes d’adolescents venus chasser du Pokémon. La plupart des jeunes garçons présents n’ont même pas sourciller à l’apparition des silhouettes dénudées, trop occupés à attraper leurs créatures virtuelles. Après avoir vérifier dans leur pokedex que DSK n’était pas un Pokemon sauvage ou un champion local ils sont repartis explorer les environs.

Ados-pokemon-parc

« Hey mademoiselle, c’est qui DSK? C’est lui le champion du coin? Vas-y Kevin cherche le dans l’arène, je vais lui faire tâter mes poké-balls » pouvait-on entendre autour du happening.

 

 

Commentaires
Des infos garanties sans arêtes!

Bien entendu tous les articles présentés sur ce site sont faux. Même si parfois les faits et propos relatés semblent réels, ils ont été inventés de toutes pièces dans un but satirique et humoristique. Si malgré tout vous persistez à penser que nous sommes un véritable site d'infos découvrez sur notre page à propos pourquoi Microsoft vous a certainement induit en erreur. #cpasnous

Copyright © 2016 - La Sardine du Port est une propriété du Groupe Média des Régions. Les articles sont soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou copie est interdite sans l'autorisation des auteurs.

Surface