Politique

Patrick Mennucci souhaite ouvrir le premier coffee shop de Marseille

Mennucci ouvrira peut-être le premier cofee shop de France

Patrick Mennucci souhaite réouvrir le débat sur la légalisation du cannabis dans le but avoué d’ouvrir un coffee shop

Photo originale : Wikipédia 

Le député socialiste Patrick Mennucci plaide depuis plusieurs mois en faveur de la légalisation du cannabis afin d’apaiser les rues de Marseille. En avril dernier il avait d’ailleurs déclaré dans un communiqué « Je considère que l’État doit légaliser le cannabis, créer une filière et un monopole d’État et en assurer la distribution ». Ce qu’il ne raconte pas dans le document, c’est ce qu’il envisage de faire si une telle loi venait à passer. En exclusivité, il s’est livré dans les colonnes de la Sardine du Port et révèle ses plans secrets pour finir sa carrière à la cool..

Flashback. Les municipales viennent de se terminer, Jean-Claude Gaudin triomphe et Patrick Mennucci lui se remet d’une cuisante défaite. « J’étais au plus bas, je ne dormais plus, ne mangeais plus. Je ne pensais pas pouvoir m’en relever. Mais un soir de profonde déprime, un camarade m’a fait fumer pour la première fois de l’herbe. » Pour le député c’est une véritable révolution. Le produit lui fait rapidement retrouver le sourire. Et dans son esprit, un constat s’impose, il faut légaliser le cannabis. « Je ne m’imaginais pas aller chercher ma beuh dans les quartiers »  explique-t-il.

 Dans ce nouveau combat il va rapidement trouver des compagnons d’infortune, notamment le secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement. « Un soir après des débats particulièrement agités à l’assemblée, j’ai rejoint Jean-Marie (Le Guen) dans un salon du Palais Bourbon et j’ai roulé un splif. Deux heures après on chantait  Get up Stand Up  de Bob Marley en se jurant qu’on allait la faire passer cette foutue loi ».

Plus belle la weed

Depuis les deux hommes se livrent régulièrement à des appels du pied au gouvernement afin de rouvrir le débat sur la légalisation. Malgré les refus successifs, une autre idée va germer dans l’esprit de Patrick. « La légalisation sera mon dernier combat. Une fois la loi passée, je vais prendre ma retraite. » explique-t-il avec beaucoup d’enthousiasme. « J’ai déjà tout organisé. J’ai repéré un petit local que je suis en train de faire aménager et je compte ouvrir le premier coffee-shop de Marseille. Un endroit où l’on trouvera la meilleure herbe de France. J‘ai des plans avec Cazeneuve. J’ai même trouvé un nom. Je l’appellerai : Plus belle la weed » conclut l’élu socialiste, avec des étoiles dans ses yeux légèrement rougis.

Commentaires
Des infos garanties sans arêtes!

Bien entendu tous les articles présentés sur ce site sont faux. Même si parfois les faits et propos relatés semblent réels, ils ont été inventés de toutes pièces dans un but satirique et humoristique. Si malgré tout vous persistez à penser que nous sommes un véritable site d'infos découvrez sur notre page à propos pourquoi Microsoft vous a certainement induit en erreur. #cpasnous

Copyright © 2016 - La Sardine du Port est une propriété du Groupe Média des Régions. Les articles sont soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou copie est interdite sans l'autorisation des auteurs.

Surface