Politique

Les robots peuvent-ils sauver Marseille de la saleté ?

Bientôt, des éboueurs et agents de nettoyage nouvelle génération feront leur apparition dans les rues de Marseille. Une armée de robots nettoyeurs va être déployée d’ici janvier dans plusieurs arrondissements de la ville.

Afin de gagner la batailles des rues, le conseil de territoire Marseille-Provence vient de renégocier son Contrat Local de Propreté. La métropole veut moderniser les dispositifs de collecte et de nettoyage de la ville et progressivement les remplacer par des robots nettoyeurs dernière génération. « Dans deux ans la propreté dans les rues de Marseille sera comparable à celle de Genève » affirme fièrement un élu métropolitain.

robot-poubelle-nettoyeur-marseille-mpm

Les premiers robots de nettoyage « Wally » et robots poubelle « Wallou » seront opérationnels début janvier pour régler le problème de la propreté à Marseille.

Les poubelles du futur

La métropole vient ainsi de passer une belle commande à la société spécialisée Dustbot. Une armée de 1800 nouveaux agents de la propreté entièrement électroniques vont désormais équiper les rues de Marseille, dont 600 modèles »Wally ». Ces robots de nettoyage sont entièrement autonomes. Équipés de multiples capteurs, d’une balise GPS, de brosses et de jets d’eau, ils sont capables de nettoyer les rues sans perturber la circulation des voitures et des piétons. « Ce dispositif sera complété par 700 « Wallou » et 500 « Walloumax+ » explique Yacim Hove, ingénieur en charge du parc des robots. « Ces poubelles ultra-connectées sont capables de collecter et transporter les ordures à la demande des usagers. Ils pourront être activés à distance par l’intermédiaire d’une application ou bien par SMS. » Grâce à leur GPS intégré ils pourront prévoir un itinéraire et proposer différents points ou heures de rendez-vous. Le robot se charge ensuite d’apporter les ordures à une station dédiée. »Ce conteneur sur roues est capable de transporter 80 litres de déchets compressés et jusqu’à 200 litres pour le modèle « max+ » précise Yacim Hove.

robot-poubelle-nettoyeur-marseille-mpm-situation

« Walloumax+ »est capable de transporter et compresser jusqu’à 200 litres de déchet. De plus il possède différents conteneurs pour le tri sélectif et est capable de faire son propre compost.

La facture pour la Métropole Aix-Marseille Provence s’élève à 70 millions d’euros. « Un investissement très rentable«  explique un élu proche de Jean-Claude Gaudin« Les robots vont progressivement remplacer les équipes en place. Petit à petit on fera des économies sur la masse salariale » précise-t-il  avant de lancer insolemment « un robot n’a besoin que d’électricité et ne fait jamais grève. C’est la fin de la prise d’otage pour les Marseillais. »

Commentaires
Des infos garanties sans arêtes!

Bien entendu tous les articles présentés sur ce site sont faux. Même si parfois les faits et propos relatés semblent réels, ils ont été inventés de toutes pièces dans un but satirique et humoristique. Si malgré tout vous persistez à penser que nous sommes un véritable site d'infos découvrez sur notre page à propos pourquoi Microsoft vous a certainement induit en erreur. #cpasnous

Copyright © 2016 - La Sardine du Port est une propriété du Groupe Média des Régions. Les articles sont soumis au droit d'auteur. Toute reproduction ou copie est interdite sans l'autorisation des auteurs.

Surface